Calendrier des séminaires (2021/2022) :

  • Jeudi 30 septembre 2021 (14h-16h), salle 307 Bâtiment Petit-Port de l'IAE de Nantes, Economie & Management

    IntervenanteMarie-Anne DUJARIER-Professeur de Sociologie à l’Université Paris-Diderot.
    L’intervention sera centrée sur les principaux résultats de ses enquêtes sur le travail des cadres  parus dans son ouvrage "Le management désincarné" (2017, La Découverte). L'intervention sera intitulée : « Le management à distance. Une sociologie des planneurs ».

  • Jeudi 21 octobre 2021 (14h-16h), salle 212 Bâtiment Petit-Port de l'IAE de Nantes, Economie & Management

    Intervenantes : Nathalie SCHIEB-BIENFAIT, Maître de Conférences IAE de Nantes, Economie & Management et Elodie VALENTIN, Docteure en Sciences Humaines et en aménagement (sect.24 TVES-Lille) et ingénieure en ergonomie du travail (CNAM-PARIS). La thèse d'Elodie VALENTIN portait sur les espaces de concertation, les interactions émotionnelles et la constructions des communs à travers la construction d'un projet de territoire. Elle travaille aujourd'hui sur l'amélioration des conditions de travail, particulièrement l'identification et la prévention des risques psychosociaux. Elle est également chercheurs associée au Laboratoire TVES et journaliste indépendante.   
    L'intervention sera ainsi organisée :
    - Nathalie SCHIEB-BIENFAIT pour une introduction de la recherche menée avec 4 collègues dans le cadre du projet PACE (soutenu par la MSH Ange Guépin, Nantes, 
    - Elodie VALENTIN présentera les premiers résultats d'un diagnostic réalisé sur les relations entre les équipes artistiques et leurs (directions de) lieux. Ce projet est mené par l'ANACT et plusieurs ARACT. Il a pour objectif d'améliorer les relations de travail des professionnels du secteur du spectacle vivant à l'échelle nationale. 

  • Jeudi 25 novembre 2021 (14h-16h), salle 212 Bâtiment Petit-Port de l'IAE de Nantes, Economie & Management

    Intervenant : Grégor BOUVILLE -  Professeur en Management , IAE de Lyon, Université Jean Moulin.
    L'intervention sera intitulée : "Quels modes d'engagement au travail dans le "sale boulot" d'éboueurs ?".
    Résumé de l'intervention (rédigé par l'intervenant) :
    "
    En sciences de gestion, l’engagement au travail a souvent été appréhendé du point de vue d’un travailleur idéalisé par l’employeur plutôt que celui du travailleur réel. Dans le cadre de cette recherche, l’engagement au travail des éboueurs est abordé en référence aux travaux de Bidet (2011). A travers une méthodologie mixte, nous explorons la façon dont les éboueurs élaborent des valorisations internes et externes dans le rapport personnel qu’ils entretiennent avec leurs activités. Une analyse typologique permet de saisir la diversité des modes d’engagement dans le travail, renvoyant à sa dimension sociologique : coopération, appropriation de l’autonomie, mobilisation du corps, technicité et formes d’adhésion aux normes professionnelles".

  • Jeudi 16 décembre 2021 (14h-16h), salle 212 Bâtiment Petit-Port de l'IAE de Nantes, Economie & Management

    Intervenant : Julien CUSIN - Professeur en Management à l'IAE de Bordeaux-Université de Bordeaux.
    L'intervention sera intitulée : "La mise en œuvre du droit à l'erreur : transformation culturelle et management des paradoxes".
    Résumé de l'intervention (rédigé par l'intervenant) : Ce séminaire sera l'occasion de mettre en perspective trois recherches récentes sur la thématique du droit à l'erreur :

    - La première permet d'étudier dans quelle mesure et à quelles conditions une mutuelle d'assurance peut transformer culturellement (sous l'impulsion de ses dirigeants) la représentation des erreurs individuelles, en passant d'un modèle de prévention de l'erreur à un modèle de management de l'erreur.

    - La deuxième cherche à savoir comment un hôpital peut gérer le paradoxe persistant entre, d'un côté, l'impératif de communication ouverte sur ses erreurs (pour que l'organisation apprenne de ces événements indésirables, en interne) et, de l'autre, l'impératif de communication défensive (pour que l'organisation préserve, au mieux, ses intérêts et celui de ses agents vis-à-vis des parties prenantes externes – victimes, familles, avocats...) ?

    - La troisième établit un pont entre les deux précédents articles. Elle vise, en l'occurrence, à comprendre comment les orientations stratégiques de l'organisation (selon que son thème unificateur est centré sur l'innovation ou la sécurité) impactent la mise en œuvre concrète d'une politique de droit à l'erreur individuelle.
     

  • Jeudi 27 janvier 2022 (14h-16h). Ce séminaire sera organisé en distanciel en raison des mesures sanitaires applicables

    Intervenant : Arnaud STIMEC - Professeur en Management, IAE de Nantes, Economie et Management.
    L'intervention sera intitulée : "Travail et Management : que peut-on raisonnablement attendre de l'entreprise à mission ?"
    Résumé de l'intervention (rédigé par l'intervenant) : "Face au risque de déconnexion ou désalignement entre le travail (réel) et les sphères décisionnelles, l'entreprise à mission suscite de nombreux espoirs. Ces espoirs sont en partie fondés mais procèdent aussi parfois de confusions. La littérature académique portant sur l'entreprise à mission (ou équivalents anglo-saxons) est assez laconique sur le sujet, postulant implicitement que la transformation de la gouvernance entrainera le reste (vers quoi ? comment ?). La littérature managériale tend elle à y agréger un peu hâtivement d'autres utopies (entreprise libérée, sociocratie etc.). S'inscrivant dans la continuité de travaux portant en grande partie sur le dialogue au travail, cette contribution rend compte des prémisses d'une étude portant sur l'impact travail / management des entreprises à mission (ANR). Elle interroge plus largement l'impact au niveau du travail des formes hybrides d'organisations, qui tend à se généraliser."

  • Jeudi 24 février 2022 (14h-16h), salle 212 Bâtiment Petit-Port de l'IAE de Nantes, Economie & Management

    Intervenant : Iliass TAYACHE - Doctorant LEMNA-Nantes Université 
    L'intervention sera centrée sur le travail doctoral en cours, intitulé : "Le transfert de connaissances dans un contexte de succession familiale."
    Résumé de l'intervention (rédigé par l'intervenant):  "Le sujet de la succession de l’entreprise familiale continue de susciter l’intérêt des chercheurs en raison de son caractère complexe. Cependant, rares ceux qui se sont intéressés à la problématique de transmission de connaissances dans les entreprises familiales. Notre recherche vise la compréhension du transfert de connaissances dans le contexte de succession familiale. Pour ce faire, nous mobilisons une approche qualitative longitudinale appliquée à des entreprises familiales marocaines. La thèse s’appuie sur des entretiens semi-directifs et des observations périodiques au sein de ces entités familiales. Ce travail concerne un terrain de recherche spécifique par sa culture, son histoire et son système familial."

    Intervenante : Amélie RENARD - Doctorante LEMNA-Nantes Université 
    https://www.linkedin.com/in/am%C3%A9lie-renard-b8816b185/
    L'intervention sera centrée sur le travail doctoral en cours, intitulé : "Transformation numérique et méta-organisation : les dispositifs en question".
    Résumé de l'intervention (rédigé par l'intervenante):  " Il s'agira de présenter le contexte dans lequel s'inscrit le projet de thèse, la transformation numérique d'une méta-organisation du secteur sanitaire, social et médico-social. Celle-ci est abordée par le prisme des dispositifs qui accompagnent l'action collective inter-organisationnelle et son Projet. Ce travail, initié en septembre 2020 sous la direction de N. Schieb-Bienfait et C. Urbain, suscite un certain nombre de questions, en particulier méthodologiques, qui seront discutées."

  • Jeudi 24 mars 2022 : 1ère journée nantaise de recherche sur le don  (9h00:17h00), salle 108 A et 108B Bâtiment Petit-Port de l'IAE de Nantes, Economie & Management

    Porteurs de l'événement : Anouk GREVIN  (Maître de conférences HDR, Polytech Nantes) et Roland BESSENAY (Maître de conférences contractuel, Polytech Nantes)1ère Journée de recherche nantaise sur le don  (organisée dans le cadre de la Chaire "Place du don au travail" de l'Université de Nantes : https://fondation.univ-nantes.fr/nos-projets/chaire-place-du-don-au-travail)

    Programme (MAJ 14.03.22) :

    9h : Accueil

    9h15 : Introduction de la journée et présentation de la Chaire Le don au travail

    9h30-11h : Session 1:

    Nicolas AUBERT : « Don et participation des salariés aux profits, au capital et à la gouvernance »

    Benjamin PAVAGEAU : « Le leadership par la logique du don »

    11h-11h30 : Pause

    11h30-12h30 : Session 2 Tour de table participants : 1/ mes travaux actuels ou en projets sur le don ; 2/ les difficultés rencontrées ; 3/ pistes pour faire progresser la recherche sur le don au travail

    12h30 : Déjeuner (buffet)

    14h-15h30 : Session 3 :

    Bénédicte de PEYRELONGUE : « Recevoir pour donner »

    Thibault PERRIN : « Relation et confiance et échange-don entre employés et managers »

    15h30-16h : Conclusion et propositions

    15h30-16h : Conclusion et propositions

  • Jeudi 28 avril 2022 (14h-16h), salle 212 Bâtiment Petit-Port de l'IAE de Nantes, Economie & Management

         Intervenant : Vincent BERTHELOT - Docteur en Sciences de Gestion. Chercheur postdoctoral - Institut Polytechnique de Paris.

         L'intervention sera intitulée : "De la pertinence du concept de communauté pour les sciences de gestion aujourd'hui : penser et construire des communautés vivantes au travail"

         Résumé de l'intervention (rédigé par l'intervenant) :

"Face à une diversité croissante d’origines, d’opinions, d’expertises, comment faire communauté dans nos organisations ? Au-delà d’une approche associant la communauté à un commun constitué à priori, mon travail explore la possibilité pour faire communauté autour d’un projet commun et d’activités communes. A partir d’une conception processuelle de la communauté, inspirée des travaux de John Dewey, ma recherche s’intéresse à l’enquête comme mécanisme fondamental d’individuation et de communalisation permettant le développement d’une communauté vivante, c’est-à-dire capable de s’ajuster aux crises existentielles rencontrées par le collectif. Comme le découvrent les collectifs variés que j'étudie (une startup du numérique, une paroisse catholique, un mouvement citoyen de la transition écologique, des professionnels de santé), le monde commun n’est pas immuable, il est à construire en recherchant et en expérimentant ce à quoi nous tenons." 
 

  • Jeudi 23 juin 2022 - séminaire de clôture de l'année scientifique de l'axe

    [en cours de programmation]